Quel est l’intérêt de conclure un contrat de mariage ?

Environ 4 couples sur 10 choisissent de se marier avec un contrat de mariage. Ainsi, le contrat de mariage est un phénomène bien établi, mais le mot n’obtient pas naturellement une connotation romantique. Certaines personnes qui choisissent un contrat de mariage le font parce qu’elles veulent se marier « avec séparation des biens ». Mais que signifie exactement le mariage à la séparation des biens ? Nous discutons déjà d’un certain nombre d’hypothèses et nous aidons ainsi à dissiper certains malentendus.

1. Les partenaires qui se marient séparation des marchandises pensent toujours à l’avance d’une éventuelle rupture

La question de savoir s’il faut ou non choisir un contrat de mariage peut être délicate. Après tout, penser à un contrat de mariage signifie penser à des moments plus difficiles qu’un couple peut vivre pendant le mariage et ses conséquences sur la capacité des partenaires. Pensez à un décès ou à un divorce. Beaucoup associent le contrat de mariage à la « scénario de saucisse. »

A lire en complément : Pourquoi offrir 11 roses ?

Néanmoins, un contrat de mariage, dans lequel les couples choisissent une séparation des biens, est souvent motivé par le désir des partenaires de se protéger mutuellement par le droit de la propriété. Par exemple, les conjoints dont les conjoints exercent une activité indépendante, où il y a un risque de contracter des dettes, garantissant ainsi les biens de leur partenaire. Le système de séparation des biens, à son tour, a l’avantage pour le conjoint entrepreneurial qu’il peut jouir d’une autonomie professionnelle maximale. Un contrat de mariage n’est donc pas toujours établi en cas de rupture du couple… même pendant le mariage, le contrat de mariage peut jouer un rôle positif, ne serait-ce que parce que les conjoints peuvent gérer eux-mêmes leurs biens.

2. Les partenaires qui marient la séparation des marchandises souhaitent toujours garder leur patrimoine séparé de les uns les autres

Il est vrai que les conjoints qui optent pour ce système de mariage veulent une plus grande autonomie dans le cadre de leurs biens. Toutefois, l’absence de capital commun ne signifie pas que les conjoints ne veulent pas ou ne peuvent rien posséder ensemble. De cette façon aussi, ces partenaires peuvent parfaitement acheter un bien ensemble et être copropriétaire d’une propriété ensemble.

Lire également : Comment est-ce que j'appelle la personne sur laquelle on travaille ?

En outre, les conjoints mariés avec séparation des biens peuvent néanmoins détenir une forme minimale de communauté : ils peuvent ajouter une « communauté limitée » par le biais d’un contrat de mariage, par exemple dans le cadre du foyer familial. Travailler avec un capital commun, permet aux conjoints de lier des clauses pratiques à leur contrat. Le fait que la maison familiale devient également une garantie pour tout créancier professionnel, un couple peut prendre soin en faisant établir un « acte d’insaisissabilité de la maison familiale » auprès du notaire. De cette façon, le avantages des différents systèmes matrimoniaux combinés : autonomie et capital commun « limité » auquel certaines clauses protectrices peuvent être ajoutées.

3. Les partenaires qui épousent la séparation des marchandises ne se doivent jamais rien quand leur relation est rayée

L’ ajout d’un capital social limité n’est pas la seule forme de solidarité que les conjoints peuvent développer. Même avec le système de séparation des biens, les époux peuvent prévoir dans leur contrat de mariage une clause de règlement (« clause de règlement ») qui aura effet lorsque le couple se séparera du mariage.

Pourquoi est-ce important ? Les couples mariés à la séparation des biens ne partagent pas leur revenu. Ils construisent chacun leurs propres fonds, chacun de leur côté. Il n’y a rien de mal à cela, bien sûr, mais cela peut causer des difficultés lorsque l’un des conjoints est dû à certaines circonstances telles que maladie, soins aux enfants, chômage… pendant un certain nombre d’années ne peuvent pas être professionnels ou tout simplement gagner moins de revenus. Quand un couple se sépare et que les marchandises sont distribuées, le partenaire qui n’a pas été en mesure de constituer ses actifs restera financièrement dans le froid. Donc, pas avec une clause de règlement. Une clause de règlement garantira que, en cas de divorce, les revenus des deux associés sont réglés. Comment cela se produira, les partenaires du mariage peuvent discuter à l’avance avec le notaire

En outre, s’ils le souhaitent, les époux peuvent convenir que le conjoint lésé peut, sous certaines conditions, demander une indemnisation au tribunal si les circonstances avaient changé de façon imprévue et défavorable depuis la conclusion du contrat. pour des raisons de santé.

4. Partenaires qui se marient séparation de la propriété ont une plus grande autonomie pour vendre la maison familiale, s’ils le souhaitent

Certaines règles s’appliquent à tous les conjoints, y compris ceux qui ont choisi de se marier avec séparation des biens. Ainsi, la maison familiale sera toujours protégée. Ainsi, un conjoint qui possède seul le foyer familial ne peut pas simplement procéder à la vente ou au don de la maison familiale sans le consentement de son conjoint.

5. L’ouverture d’un compte d’épargne commun ne comporte pas de risques pour les partenaires mariés à la séparation des biens

Les couples pourraient penser que, puisqu’ils sont mariés à la séparation des biens, la façon dont ils gèrent exactement leurs revenus dans les comptes bancaires n’a pas d’importance. Néanmoins, ce n’est pas tout à fait correct. Les conjoints qui paient leur revenu ou leur épargne dans un compte commun oublient qu’il y a un « mélange » de fonds : Après un certain temps, il sera difficile de trouver l’origine des fonds. Si les conjoints veulent vraiment séparer toutes leurs économies, ils feraient bien de travailler efficacement avec des comptes distincts afin de réduire la probabilité de discussions à l’avenir.

Source : Fednot

En savoir plus sur Notaris.be ? Cliquez ici.

Show Buttons
Hide Buttons